Err

L'Ecoline

L’origine de ce nom est liée à une technique de peinture, où l’aquarelle est soufflée sur le papier. En fonction de la force du souffle, le chemin de la peinture est différent. Il est donc pertinent de penser que le chemin de vie de chacun des bénéficiaires prendra des directions qui lui sont propres et ce, en fonction de l’impulsion donnée par la maison «L’Ecoline».


Cette maison a une capacité d’accueil de quatorze résidents et de quatre personnes venant y passer la journée.

L’Ecolinetend vers une autonomie globale (fonctionnelle et psychique) avec la perspective pour certaines personnes d’habiter en service de logement supervisé (SLS). Chaque bénéficiaire est acteur de son projet de vie, dans lequel il s’implique en fonction de ses demandes, compétences et besoins.


La journée est rythmée par diverses activités:

> tâches domestiques: l’entretien de son linge, de sa chambre, la vaisselle, …

>activités de « travail » lié à la collectivité comme le petit élevage, le potager, l’atelier bougies, l’atelier culinaire …

>et des activités de loisirs comme l’éveil, le sport, la détente, le temps libre, le shopping, …


Des groupes de paroles sont également organisés une fois par semaine, où les débats s’animent autour de sujets émanant généralement du quotidien.

Certains résidents sont également inscrits dans des projets externes, comme dans le club de foot local ou encore dans la cafétéria d’une maison d’accueil voisine.

Les personnes ont la possibilité de circuler à l’intérieur et à l’extérieur librement, les portes restent ouvertes toute la journée.